Burundi-Elections 2020: la situation dans le pays après le triple scrutin de ce 20 mai


■1er CNDD-FDD : 72 députés
2è CNL : 27 députés
3è UPRONA : 1 député

■1er CNDD-FDD : 68,02%
2è CNL : 22,43 %
3è UPRONA : 2,44%

■M. Kazihise, Président de la CENI (commission électorale) annonce Evariste Ndayishimiye (CND_DFDD), vainqueur de l’élection présidentielle avec 68,72%. Agathon #Rwasa (CNL) obtient 24,19%

■3è UPRONA : 1,64%
4è Kira Burundi : 0,55%
5è Sahwanya FRODEBU : 0,47
6è Nahimana D. : 0,42%
7è Francis Rohero : 0,20%

Taux de participation : 87,71%

■ 22 mai – Bujumbura : des patrouilles conjointes de l’armée et de la police sillonnent la capitale, principalement dans les quartiers « bastions de l’opposition ». Des militaires se sont postés pour la nuit (comme à Jabe), décrivent des habitants.

■ 22 mai – CibitokeDes coups de feu et deux maisons détruites : des échauffourées se sont déroulées cet après-midi sur la colline de Nyarure (zone de Buhoro, commune de Mabayi) entre des Imbonerakure et des Batwa.

Selon des témoins, le groupe d’Imbonerakure muni de gourdins a attaqué des maisons des Batwa parce que ces derniers avaient voté pour le CNL.

S’en est suivi un affrontement jusqu’à ce que la police intervienne. Le bilan fait état de trois blessés, dont deux Imbonerakure et un Batwa. La police à apprêter 5 personnes.

■ 22 mai – Makamba : des mandataires refusent de signer les PV des Commissions Électorales Communales Indépendantes. Ils entendent protester contre leur expulsion (par cette même CÉPI) des salles de collecte et de comptage des votes, la nuit dernière.

■ 22 mai – Bujumbura : des observateurs de la société civile ont été interdits d’accès pour le comptage des voix. Impossible également de consulter les procès-verbaux. Ils disent aussi avoir été témoins de l’expulsion de mandataires du CNL.

■ 22 mai – Nyabikere Karusi (centre-est) : un militant CNL jugé dans une affaire de flagrance. Il doit payer une amende de 400 000 mille FBU. Accusé d` « avoir continué de battre campagne le jour des scrutins », il va purger une peine de 2 ans s’il ne paie pas la somme.

■ 22 mai – Mugina, colline de Rugendo (#Cibitoke) : un militant du CNDD-FDD a été assassiné hier soir (sources locales)

■ 22 mai – Kayogoro, colline de Nyentakara (Makamba) : des militants du CNDD-FDD ont encerclé cette nuit des ménages de membres du CNL en proférant des menaces : « On va vous ligoter les appareils génitaux, on va vous mordre les fesses et les pieds. Fuyez ! »

■ 22 mai – Carama (zone de Kinama, Bujumbura) : des Imbonerakure scandent des slogans hostiles au CNL, « Dégagez ! Où est-ce que vous vous cachez ? ». Ils défilent en jogging, décrivent des habitants