Makamba : le tribunal de grande instance condamne un militaire et un civil


Célestin Nihorimbere, un sous-officier de l’armée burundaise et un civil ont été condamnés respectivement à 20 ans et 10 ans de prison ferme. Ils sont accusés « d’extorsion et assassinat » des Burundais qui rentrent de la Tanzanie. (SOS Médias Burundi)

Le verdict est tombé ce jeudi 30 juillet 2020.
Célestin Nihorimbere qui occupait la position militaire près de la rivière Maragarazi sur la frontière burundo-tanzanienne a été condamné a 20 ans de prison ferme. Un autre citoyen de la zone de Bigina en commune de Kayogoro( sud du Burundi) a quant à lui été condamné de 10 ans de prison.

Ils étaient poursuivis pour « extorsion et assassinat » des Burundais qui rentrent de la Tanzanie. Ils avaient comparu devant les juges dans un procès en flagrance au début de cette semaine. 16 autres individus dont un commissaire communal à Kayogoro et un chef de zone local impliqués dans cette affaire devraient être transférés à la prison de Murembwe ( province voisine de Rumonge au sud-ouest),selon des sources proches du dossier.

Cette décision a été prise hier par la cour d’appel de Makamba. Elle a aussi décidé que le jugement de l’affaire suivra les procédures d’un procès ordinaire au lieu d’être traitée selon des règles d’un procès de flagrance comme l’avaient souhaité le représentant du ministère public et la police.