Politique

Politique

Rutovu (Bururi) : deux membres du parti CNL sous les verrous depuis près d’une semaine

Les prénomés Felix et Fidèle, enseignants à l’Ecofo (Ecole Fondamentale) Ngabwe et Kiyonza et membres du parti Congrès National pour la Liberté dans la zone de Muzenga (commune de Rutovu,

Politique

Rumonge : des Imbonerakure et des administratifs accusés de torpiller les activités du parti CNL

Neuf militants du parti CNL (Congrès National pour la liberté) sont détenus dans des cachots de la police et à la prison de Rumonge (Sud-Ouest du pays). Les membres de

Politique

Ntega (Kirundo) : un viol sur une fille d’un opposant passé sous silence

Une fille de 13 ans dont les parents sont membres du parti CNL a été sexuellement agressée par un responsable du CNDD-FDD dans la localité de Monge-Kiramata (zone de Ntega,

Politique

Le gouverneur refuse le fonctionnement de la permanence du CNL

Le gouverneur a reporté sine die l’ouverture de la permanence de ce parti d’opposition. Les frais de loyer pour deux ans que le CNL avait débloqué s’élèvent à 4 millions

Politique

Makamba : le gouverneur accusé de perturber l’ouverture de la permanence du parti CNL

Selon les membres de du parti CNL (Congrès National pour la Liberté), la date d’ouverture de la permanence qui était prévue ce dimanche a été modifiée à la dernière minute.

Politique

Gitaza (province de BUJUMBURA) : grogne des pêcheurs suite aux contributions forcées

Les pêcheurs du port de pêche de Gitaza en commune de Muhuta se disent frustrés par les contributions forcées pour la campagne du parti CNDD-FDD. (SOS Médias Burundi) D’après des

Politique

Mubimbi (Province de Bujumbura) : les services d’état civil sont refusés aux membres du parti CNL

Dans la commune de Mubimbi (province de Bujumbura, Ouest du pays), il est quasiment impossible aux membres du parti Congrès National pour la Liberté d’avoir les documents administratifs. (SOS Médias

Politique

Muyinga : L’administration interdit l’ouverture de la permanence du parti CNL

Le parti Congrès National pour la Liberté tente d’ouvrir une permanence depuis un mois dans la province de Muyinga (Nord-Est du pays), les autorités administratives s’y opposent farouchement. (SOS Médias