Un responsable communal du CNL arrêté à Bubanza


Jérémie Nduwimana , secrétaire communal du CNL a été arrêté lundi dernier par le responsable local du parti au pouvoir, le CNDD-FDD appuyé par la police. Les faits ont eu lieu sur la colline de Ciya, dans la zone de Muramba, en commune et province de Bubanza (ouest du Burundi). Le mobile de son arrestation n’a pas jusqu’ici été révélé. Les responsables de la première formation politique d’opposition dénoncent ce qu’ils qualifient de « harcèlement politique » téléguidé par le parti au pouvoir à la veille des élections. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, l’opposant a été interpellé par des policiers dirigés par le responsable communal du CNDD-FDD, Alexis Ntahomvukiye.

Il a ensuite été conduit au cachot de la police locale où il est détenu.

Nos sources précisent que le motif de son arrestation n’a été communiqué ni à sa famille politique, ni à ses proches.

Selon les responsables du CNL, Jérémie Nduwimana est victime de ses convictions politiques. « C’est aberrant et inconcevable qu’un représentant d’un parti procède à l’arrestation d’un autre représentant d’un autre parti politique. M. Nduwimana n’a jusqu’ici aucune charge qui pèse contre lui, nous exigeons sa libération et sans conditions. Nous nous insurgeons contre ce harcèlement politique à la veille des élections », disent-ils en colère.

L’homme interpelé vient de rejoindre au cachot un enseignant de l’école fondamentale de Ciya. Jean Marie Ndikumana a été appréhendé le 9 mars 2020 sur convocation d’un substitut du procureur de la République dans la province. Lui aussi militant du CNL, il serait poursuivi pour avoir quitté le CNDD-FDD,selon des responsables locaux du CNL.