Bubanza: les journalistes d’Iwacu et leur chauffeur ont comparu devant le juge d’appel


L’audience a eu lieu ce lundi à la prison centrale de Bubanza (Ouest du pays) où ils sont détenus.La décision sur leur maintien ou non en détention sera rendue dans 48 heures. (SOS Médias Burundi)

Sourire aux lèvres, Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Térence Mpozenzi, Egide Harerimana et leur chauffeur Adolphe Masabarakiza ont pu parler brièvement à leurs confrères présents.

Ils ont été auditionés par le juge de la cour d’appel de Ntahangwa (Nord de la ville de Bujumbura) en itinérence à Bubanza.

Les employés du groupe de presse Iwacu étaient assistés par deux avocats.

L’équipe d’Iwacu a été arrêté  le 22 Octobre dernier dans la commune de Musigati alors qu’elle travaillait sur les suites d’une importante attaque armée dans la région.

Elle a été accusée de «complicité d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».