Un militaire burundais tué dans le lac Rweru

Un militaire burundais tué dans le lac Rweru

L’information est confirmée par l’autorité locale à Busoni dans la province de Kirundo (Nord du Burundi) riveraine du lac Rweru. Les officiels burundais mettent en cause l’armée rwandaise. (SOS Médias Burundi)

Ce militaire burundais, un sous officier a été tué dans l’après-midi de ce vendredi, selon des sources locales.

Selon des riverains du lac Rweru, une dispute est survenue après que des militaires burundais aient tenté de récupérer quatre pêcheurs qui avaient été enlevés par des militaires rwandais.
Après un bref échange de tirs, un militaire burundais a été touché et a succombé sur le champ, selon un responsable administratif dans la commune de Busoni.

D’autres sources à Gatete, une colline riveraine de Rweru où l’incident a eu lieu disent que des militaires ont dépassé les eaux burundaises jusqu’à atteindre la partie rwandaise au moment où d’autres affirment que quatre militaires rwandais ont été grièvement blessés.

Des habitants de la localité de Gatete surtout sur la sous colline de Bidogo ont fui leur ménage.

L’administration locale, des représentants de l’armée et de la police ont organisé une réunion d’urgence afin de tranquilliser les habitants qui sont par après retournés chez eux.

La FDNB (Force de Défense Nationale du Burundi) et l’armée rwandaise RDF (Rwanda Defense Force) ne se sont pas encore exprimées sur l’incident.

Les relations entre le Burundi et le Rwanda se sont détériorées depuis le coup d’État raté du printemps 2015.
Gitega qui ne cesse d’annoncer publiquement que le chef de l’État rwandais est son ennemi reproche à Kigali d’avoir donné refuge à ses ennemis et d’entretenir des groupes rebelles qui veulent renverser les institutions.

De son côté, le Rwanda accuse son voisin du sud de collaborer avec ses ennemis dont les FDLR poursuivis pour génocide contre les Tutsi et de les loger.

Des attaques de groupes armés à la frontière entre les deux pays sont souvent rapportés et les deux voisins des grands lacs se jettent le tort.

Image : des militaires burundais sur les rives du lac Rweru (Nord du Burundi)

Previous Bubanza : une dizaine de militants du CNL en détention
Next Thérence Sinunguruza, l'ancien vice-président est mort

About author

You might also like

Securité

Kiganda-Muramvya : une présence d’un groupe d’hommes armés signalée

Depuis hier, un groupe d’hommes armés a été aperçu entre les collines de Gahweza, Musongati et Gisenyi en commune de Kiganda (centre du Burundi). Des militaires ont été dépêchés et

Securité

Mugamba: interpellation de quatre hommes dont un ancien militaire et un militaire en fonction

Gaspard Hatungimana, un retraité de l’ancienne armée burundaise avant l’intégration de mouvements armés ex FAB (Forces Armées Burundaises), Élvis Niyonkuru, un sous-officier de l’armée burundaise toujours en fonction et deux

Securité

Sud-Kivu (RDC) : une présence des hommes armés en tenue de l’armée burundaise signalée dans les hauts plateaux de Kigoma

Des informations confirmées par différentes organisations de la société civile dans la plaine de la Rusizi sur le territoire d’Uvira (province du Sud-Kivu à l’est de la RDC) affirment que