Mpanda: une altercation entre militants du CNDD-FDD et du CNL fait cinq blessés


Les faits ont eu lieu hier vers 16h sur la colline de Rubira, en commune et province de Bubanza (ouest du Burundi). Les responsables du CNL accusent les jeunes Imbonerakure d’avoir saboté leur meeting par des jets de pierres, blessant ainsi plusieurs militants de cette principale formation politique d’opposition. (SOS Médias Burundi)

La bagarre a éclaté alors que le parti CNL battait campagne dans la commune de Mpanda.

Selon Alexis Manirakiza, représentant du CNL à Bubanza, la police et le gouverneur ont été alertés en vain. « Des Imbonerakure munis d’armes blanches se sont improvisés en pleine campagne de notre parti. Ils nous ont attaqués à l’aide de jets de pierres. Ils ont aussi tabassé nos militants, ils avaient des gourdins. Les représentants de la police et le gouverneur de province ont été informés, mais ils ne sont pas intervenus », indique-t-il.

Selon nos sources, les militaires ont dû escorter les membres du CNL jusqu’à Musenyi, une zone frontalière avec Rubira pour éviter le pire.

Au moins 35 militants du CNL, en grande partie des candidats aux législatives, communales et collinaires sont en détention à Bubanza depuis le début de la campagne électorale.