Gihanga (Bubanza): Des croix implantées devant des ménages des militants du CNL


Des croix ont été trouvées devant trois ménages des militants de l’opposition dans la  commune de Gihanga, province de Bubanza ( Ouest du pays). Les responsables des ménages ciblés, tous membres du parti CNL craignent pour leur sécurité et demandent d’être protégés. (SOS Médias Burundi)

Les croix ont été aperçues sur la colline Rumotomoto, en zone et commune de Gihanga.

Des témoins affirment avoir vu des croix devant quelques ménages. « Des inconnus ont  implanté des croix devant trois ménages. Ceux qui ont été ciblés sont des militants de l’opposition. Il s’agit d’un élu collinaire qui s’appelle Matoroshi, un certain Samuel, et un certain Nteze », précise un témoin.

Des habitants de la colline Rumotomoto soupçonnent des gens qui faisaient des mouvements tard la nuit dans les avenues. « Au travers la fenêtre, j’ai aperçu beaucoup de personnes. Elles avaient des pioches et des houes. Ça faisait peur qu’on ne pouvait pas sortir voir. Je ne doute pas que ce soient ces gens même qui ont fait ça », explique un habitant de Gihanga.

Un responsable local du parti CNL  pense que c’est une façon d’intimider les militants de leur parti à la veille des élections de 2020.

L’administration communale  compte tenir une réunion de sensibilisation à la tolérance pour apaiser les tensions dans cette région où des militants du parti CNL et du CNDD-FDD se sont déjà affrontés à maintes reprises.