Rusengo/Buruhukiro (Ruyigi): Des Imbonerakure refusent de comparaitre devant un OPJ


Des jeunes du parti au pouvoir ont refusé de comparaître devant un Officier de Police Judiciaire à Rusengo. Il les avait convoqués hier  pour une affaire d’attaque contre des militants du CNL. (SOS Médias Burundi)

Il s’agit de Dieudonné Ncamwaka, Jean Berchimas Kadende , Ezéchiel Nduwayo et Éric Nizigiyimana, tous de la ligue des jeunes du parti au pouvoir.

Selon une source à Ruyigi, ils devraient répondre devant un Officier de Police Judiciaire ce mercredi 6 Novembre à Rusengo, dans la commune et province de Ruyigi (Est du pays).

Ils devraient être interrogés au sujet d’une attaque perpétrée contre une permanence du parti CNL qui s’est suivie de plusieurs blessés samedi dernier.

Ce jour-là, Méthode Niyinzima, Térence  Kwizera, Tharcisse Niyongere, Éric Ndirubusa et Jean ont été battus par plusieurs Imbonerakure venus des communes de Gisuru et de Bweru en renfort à ceux de la zone de Rusengo. »explique un responsable local du CNL.

Les victimes  avaient été retenues dans un cachot de la police locale durant une journée.

Élie Nibizi, responsable local adjoint du CNL à Rusengo dénonce l’intolérance politique à la veille des élections de 2020.

Il demande aux responsables du parti au pouvoir de ramener à l’ordre les Imbonerakure

et d’assainir le climat politique qui dégénère.