Elections 2020 : ces prières du CNDD-FDD qui s’attaquent aux occidentaux et au Rwanda


Burundi, Evariste, Ndayishimiye, Nkurunziza, CNDD-FDD, SOS, medias

Le parti CNDD-FDD multiplie les meetings électoraux depuis le début de la semaine. Régulièrement, les militants y étrillent leurs « ennemis » : le Rwanda, l’Europe et les États-Unis. Ce mercredi à Muramvya (Centre du Burundi) le candidat à la présidentielle, Évariste Ndayishimiye a été accueilli par une prière. Une tradition au CNDD-FDD qui souhaite « donner la première place à Dieu ». (SOS Médias Burundi)

Avant d’écouter les discours du chef de l’État et de son dauphin, une militante a donc prié. Dans une vidéo que SOS Médias Burundi a visionné, elle s’adresse au Seigneur en kirundi en ces mots :

Oh Seigneur ! Marche aux côtés d’Évariste. Dirige notre Rocher, ses pas (…) fais le asseoir dans le palais de Ntare (nom du palais présidentiel), donne à nous Burundais l’esprit de le respecter comme nous respectons notre éternel Pierre Nkurunziza.

Militante CNDD-FDD

Et la jeune femme de continuer d’implorer Dieu tout en fustigeant « les ennemis ».

Notre Rocher, nous te le demandons. Fais en sorte que les ennemis du Burundi qui sont actuellement confinés le restent. Et jusqu’à la fin de nos élections. Que Kagame nous visualise sans nous atteindre, que les États-Unis nous observent avec leurs armes sans nous atteindre, que les réunions de l’Union Européenne sur le Burundi soient vouées à l’échec (…) Nous te demandons de faire de nous une nation à part entière.

Militante CNDD-FDD

Gêne

Le président de la République et le candidat n’ont fait aucun commentaire après ce qu’ils venaient d’entendre. En revanche un plan de la vidéo montre la femme de ce dernier, Angeline Ndayubaha très gênée. Le couple n’a d’ailleurs pas relevé la tête durant la prière en question.

Ajoutons que depuis 2015, le CNDD-FDD interdit le gospel rwandais lors de ses grands rassemblements.

Honte

Le document qui a tourné en boucle sur les réseaux sociaux a provoqué de nombreuses réactions. « C’est une honte pour des gens qui disent prier Dieu mais qui souhaitent le malheur aux autres. C’est d’une bêtise », peut-on lire sur des comptes de ressortissants rwandais.

Prière toujours

Dans un discours hier à la RTNB (Radio Télévision Nationale du Burundi) en marge de la célébration de la fête du travail, le président Nkurunziza a évoqué la pandémie du Coronavirus. Il a demandé aux Burundais de prier pour les sociétés touchées.

Photographie : De gauche à droite – Angeline Ndayubaha, épouse du candidat CNDD-FDD, Évariste Ndayishimiye et Pierre Nkurunziza, Chef de l’État. Lors d’un meeting à Bugendana.