Muyinga-Bujumbura: huit personnes mortes dans un incendie


Huit individus dont six enfants sont morts hier soir dans deux incendies d’origine criminelle qui se sont déclarés dans les communes d’Isare et de Muyinga, respectivement en provinces de Bujumbura (ouest du Burundi) et Muyinga (est). Dans les deux cas, les auteurs et le mobile des crimes n’ont pas été identifiés. Six suspects ont été interpellés par la police. (SOS Médias Burundi)

Pour le premier cas, l’incendie a visé un ménage d’un certain Pascal Ndarwarukanye.

Selon la police, des inconnus ont mis le feu sur sa maison sur la colline et zone de Nyambuye, en commune d’Isare.
À l’intérieur se trouvaient trois enfants âgés de 11, 8 et 4 ans. Ils sont morts sur le champ. Quatre individus dont les parents des victimes ont été interpellés par la police dans le cadre d’une enquête.

Ce mercredi soir, un autre incendie a eu lieu sur la colline et zone de Rugari, en commune et province de Muyinga (nord-est du Burundi). Il a coûté la vie à cinq personnes. Selon des témoins, les malfaiteurs ont entassé les victimes dans une même chambre avant de brûler la maison.

Ce matin, des habitants étaient dévastés. Ils demandent une enquête indépendante. Il y a deux mois, trois corps mutilés avaient été découverts dans la localité. Ils ont été enterrés dans la précipitation avant d’être identifiés. Le chef de ménage, Zéphyrin Ntirandekura vivait en harmonie avec les voisins, disent des habitants de Rugari.

Son épouse était chef d’orchestre du CNDD-FDD dans la localité. « Toutefois, rien ne montre que l’acte est lié à son appartenance politique », tranchent des sources locales.

Le moins âgé de la famille avait 4 ans. Deux voisins des victimes ont été appréhendés.

____________________

Photo: des habitants de Rugari regardent les corps calcinés d’une famille décimée