Bukinanyana: un REPRÉSENTANT du CNL arrêté


Sylvestre Mugabonihera, représentant du CNL dans la zone de Ndora en commune de Bukinanyana (province de Cibitoke, nord ouest du Burundi) a été arrêté par des Imbonerakure qui l’ont remis à la police. Des habitants pensent qu’il a été soupçonné de collaborer avec des hommes armés installés dans la réserve naturelle de la Kibira. Ses proches et sa famille rejettent les allégations qu’ils qualifient de « montage ». (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, M. Mugabonihera a répondu à un appel téléphonique du responsable communal des jeunes Imbonerakure avant d’être arrêté. C’était vers 11h ce lundi.

« Il était dans son champ non loin de son domicile quand il a reçu un appel téléphonique du représentant des Imbonerakure dans la commune. Quand il est arrivé au lieu du rendez-vous, il est tombé dans un groupe d’Imbonerakure qui l’ont contraint à monter sur une moto. Ils l’ont ligoté et l’ont remis au commissaire provincial de la police. Il l’a mis dans son véhicule et a pris la direction du chef-lieu de la province », disent-ils.

Ils ajoutent que le lieu de détention de l’opposant reste inconnu. Le commissaire provincial de la police a indiqué ne pas être au courant de cette arrestation.
Jean Baptise Bigirindavyi a toutefois dit être disposé à recevoir sa famille si elle veut porter plainte.

Selon une source policière à Bukinanyana, l’homme a été soupçonné de collaborer avec des hommes armés installés dans la réserve naturelle de la Kibira.

Des attaques armées sont rapportées dans la région ces derniers temps. La famille de l’opposant et des voisins exigent sa libération. Ils dénoncent « une interpellation arbitraire ».