Bubanza : des bandits munis d’armes blanches causent des dégâts

Bubanza : des bandits munis d’armes blanches causent des dégâts

Au moins cinq personnes ont été attaquées et blessées en moins d’un mois. Les victimes sont dépouillés de leurs biens et argent. Les auteurs ne sont pas identifiés mais des habitants soupçonnent des jeunes chômeurs. (SOS Médias Burundi)

Selon des habitants, les auteurs sont de jeunes gents qui s’organisent en petits groupes de trois à quatre pendant la nuit. « Ils se pointent à des endroits moins surveillés où passent souvent des gents. À des heures avancées, ils s’attaquent à toute personne qui passe par là », expliquent des habitants.

La récente victime est une femme qui a été battue avant de se faire dépouiller de son sac à main qui contenait de l’argent. C’était vendredi dernier. L’incident s’est produit au quartier Ruvumu.

Deux jours avant, deux veilleurs au marché de province ont subi le même sort. Un d’entre eux est depuis dans le coma. Il est sous soins intensifs à l’hôpital provincial.

Deux autres attaques ont été enregistrées le 24 décembre au quartier de Gisovu et sur la colline de Kanabubu, rapportent nos sources.

Olivier Niyonkuru, administrateur de Bubanza pense aussi que les auteurs des forfaits sont des jeunes chômeurs qui profitent des endroits non éclairés pour dérober les passants.

Il invite les comités mixtes de sécurité à doubler de vigilance afin de mettre fin à ce « désordre « .

___________

Photo : bureau provincial de Bubanza

Previous Buyengero : trois individus dont un militant du CNL interpellés
Next Burambi : un membre du parti Sahwanya Frodebu interpellé

About author

You might also like

Securité

Gitega: cinq prisonniers dont deux supposés membres des FDRL transférés de Ruyigi à Gitega

Les deux supposés membres des FDRL (Forces Démocratiques de Libération du Rwanda) , tous des hommes avaient été arrêtés en février 2020 dans la capitale économique Bujumbura. Ils ont été

Securité

Rusaka : au moins dix personnes arrêtées depuis samedi dernier

Les individus visés sont des militaires à la retraite et des jeunes gens. Ce sont des agents de l’API (Appui à la Protection des Institutions) qui procèdent aux interpellations. Les

Securité

Sud-Kivu : l’eau du Tanganyika déborde jusqu’à bloquer la route

La route nationale numéro cinq (RN5) reliant la ville d’Uvira et Baraka dans la province du Sud-Kivu (Est de la RDC) est impraticable. Les eaux du lac Tanganyika ont monté