Crise au sein de l’Église Adventiste : ADRA Burundi suspend ses activités


L’organisation Adventist Development and Relief Agency (ADRA) annonce qu’elle suspend ses projets en raison du conflit de leadership persistant depuis deux mois au sein de l’Église Adventiste du septième jour au Burundi. (SOS Médias Burundi)

Dans une note de service adressée au personnel, ADRA Burundi indique que la suspension prend effet dès ce jeudi « juste le temps de se réorganiser ». ADRA a par ailleurs demandé à son personnel de remettre le matériel mis à disposition.

Des fidèles de l’église ne reconnaissent pas l’actuel représentant légal, proche selon eux du ministère de l’intérieur. Une vingtaine de pasteurs et fidèles avaient été arrêtés et mis en détention en mai dernier pour leur refus de reconnaître ce représentant imposé par le ministère de l’intérieur.

Le seul reconnu par le gouvernement

Le porte parole du ministère de l’intérieur (en charge des confessions religieuses) a déclaré la semaine passée que le représentant de l’église est « le seul reconnu par le gouvernement » avant de menacer les pasteurs et fidèles qui ne le reconnaissent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *