Le dégel des annales des fonctionnaires reporté


Le président de la République avait annoncé dans son discours marquant le 57e anniversaire de l’indépendance que les fonctionnaires allaient toucher leurs annales suspendues depuis plus de trois ans.
Article précédent :https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2437616989633659&id=912887052106668

Dans une interview accordée à la Radio Isanganiro, son porte parole a précisé que le dégel ne sera pas automatique. ( SOS Médias Burundi)

Les annales et autres avantages salariaux dont les primes, les émolutions et autres on été suspendus depuis le mois de janvier 2016.

Lors de son discours à la Nation marquant le 57e anniversaire de l’indépendance du Burundi, le chef de l’État a annoncé la levée de la mesure qui suspendait les annales.

Son annonce a été interprétée différement par les fonctionnaires de l’État.

La plupart espérait pouvoir toucher ces annale dès la fin de ce mois.

Le porte parole du président de la République a donné d’autres prcécisions.

Le président de la République a dit : «nous préconisons le dégel des annales. Celles-ci sont envisageables pour les fonctionnaires qui en ont droit, donc l’octroi n’est pas automatique».

Jean Claude Karerwa explique que l’octroi des annales dépend de l’évaluation des performences et que cette évaluation se fait en début de chaque année.

Il dit que les fonctionnaires de l’État devront donc attendre le début de l’année prochaine pour que les techniciens aient le temps d’analyser les contours de cette question.