Gashikanwa (Ngozi) : intensification de la chasse à l’homme contre les militants du parti CNL

Gashikanwa (Ngozi) : intensification de la chasse à l’homme contre les militants du parti CNL

La chasse aux militants du parti Congrès National pour la Liberté prend une autre allure dans la commune de Gashikanwa (province de Ngozi, Nord du pays). Même des responsables de ce parti sont visés. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources au sein du Parti Congrès National pour la Liberté, les récentes arrestations ont été opérées dans trois zones. « Il s’agit de militants du CNL des zones de Gashikanwa, Ngoma et Gatobo. Tous les responsables du CNL dans les trois zones ont été interpellés mercredi de cette semaine par des Imbonerakure (jeunes affiliés au parti CNDD-FDD) en collaboration avec des administratifs et des policiers », expliquent nos sources.

Les appréhendés sont Léonard Bizimana, Frédéric Rwasa, Pierre Mvuyekure.

Selon une source policière, ils ont rejoint en détention leurs compagnons de lutte politique. Il s’agit de Frederic Nyabenda, Joseph Bucumi, Égide Tuyisege, Hermès Nsabindemye et Amos Nanzigiri tous de la colline Gitanga dans la zone Gatobo.

Les uns sont à la prison centrale de Ngozi, d’autres au cachot de la police.

Les responsables du CNL parlent d’une persécution politique et appellent les autorités administratives à la tolérance.

Ils exigent que leurs militants soient libérés.

Previous Jean Bigirimana : la famille du journaliste veut procéder aux levées de deuil
Next Le dégel des annales des fonctionnaires reporté