Cibitoke (Mugina) : Isaïe Batumunwa, mobilisateur du CNL enlevé par le SNR


Burundi CNL

Les responsables du congrès national pour la liberté à Mugina accusent le service national de renseignements (SNR) d’être derrière l’enlèvement d’un de leurs militants. (SOS Médias Burundi)

Isaïe Batumunwa, mobilisateur politique au niveau de la province de Cibitoke a été enlevé. Ce membre du CNL, est un ex démobilisé du FNL, natif de la colline de Bwayi en commune de Mugina.

Selon des sources locales, vers 8 h de ce lundi matin, des agents du service national de renseignements ont intimé à Batumunuwa l’ordre de monter à bord d’un véhicule dans lequel ils étaient.

Isaïe Batumunwa, mobilisateur politique dans la province de Cibitoke, enlevé ce matin. ?Sos Médias Burundi

« Des personnes en tenue militaire et policière ont embarqué M. Batumunwa et sa moto dans ce véhicule et ont pris la direction de Bujumbura », précise un élu collinaire, rencontré au chef-lieu de la commune.

 » Nous avons vu un responsable des Imbonerakure (jeunes affilies au parti CNDD-FDD)au niveau de la commune du nom de Boniface qui pointait le doigt vers Batumunwa », rapportent des habitants de Nyeshenza. Les témoignages de ces derniers concordent et confirment avoir aperçu ce véhicule roulant à très grande vitesse, en direction de Bujumbura.

La famille indique à SOS Médias Burundi que Batumunwa venait de son domicile et se rendait au marché de Nyeshenza. L’un des membres de la famille et les responsables du CNL ont vite alerté Jean Marie Bizindavyi, procureur de la République à Cibitoke pour l’informer de cet enlèvement. «Je ne suis pas au courant de cet enlèvement », leur a-t-il répondu, avant de préciser qu’il va essayer de s’enquérir de ce cas auprès du responsable du SNR de Bujumbura.

Les responsables du CNL à Cibitoke exigent la libération du militant dans le bref délai et sans conditions.

Signalons que dans une période ne dépassant pas un mois, au moins trois personnes ont été kidnappées dans la province de Cibitoke. Le service national de renseignements (SNR) est pointé du doigt.