Bujumbura : sit-in des habitants de Kigeri devant les bureaux de l’ombudsman


Burundi

Environ 400 personnes représentant 780 familles vivant sur la colline Kigeri en zone de Ngagara dans la municipalité de Bujumbura ont fait un sit-in devant les bureaux de l’ombudsman le matin de lundi dernier pour protester contre l’expropriation de leurs terres par le gouvernement. (SOS Médias Burundi)

Des habitants de Kigeri se disent indignés par cette mesure du gouvernement qu’ils qualifient d’inacceptable.

« Nous venons contester l’expropriation dont nous sommes victimes. Nous y vivons depuis 1993. Le gouvernement veut saisir nos terres par force sous prétexte qu’elles appartiennent à l’État et cela sans indemnités,  » se désolent les représentants des habitants de Kideri.

 » C’est le roi Mwambutsa IV en personne qui nous a donné ces terres. Je m’en rappelle comme si s’était hier, j’étais encore petit. Ce n’est pas après plus de 80 ans qu’on peut venir nous déloger de nos terres « , se révolte un vieil homme.

Vers 11h, les représentants de ces habitants ont été reçus en audience par les conseillers de l’ombudsman et se sont entretenus pendant plus de 3 heures. À la sortie, les représentants de l’Ombudsman ont promis à ces habitants que cette question sera étudiée dans une période ne dépassant une semaine

« Rentrez chez vous. Nous avons entendu vos doléances, l’ombudsman burundais ne va pas vous lâcher. Revenez mardi prochain vous aurez une réponse satisfaisante », ont indiqué les représentants de l’Ombudsman.