Bubanza – Cibitoke : Deux personnes tuées en moins de trois jours


Deux personnes ont été tuées depuis vendredi dernier dans les provinces de Bubanza (ouest du pays) et de Cibitoke (nord-ouest du pays). La population dénonce cette criminalité et demande des enquêtes pour que les coupables soient retrouvés et traduits devant la justice. L’administration promet des enquêtes. (SOS Médias Burundi)

Dans la nuit de vendredi à samedi, un veilleur de nuit d’un kiosque a sauvagement été tué sur la colline Muyange en commune de Mugina dans la province de Cibitoke par des personnes non encore identifiées. Les informations recueillies sur place indiquent que ce sont des voleurs qui auraient tué la victime après le vol de toute la marchandise se trouvant dans le Kiosque.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un jeune garçon de 17 ans a été tué, découpé à la machette à Gako, sur la colline Musenyi, en commune de Mpanda dans la province de Bubanza. Des témoins indiquent que ce jeune gardait un champ de palmiers à huile quand les voleurs se sont introduits dans le champ et ont commencé à couper les fruits des palmiers mûrs. Il aurait crié au secours avant que les voleurs ne s’en prennent à lui. Il est mort sur le champ. Les sources policières précisent que les présumés auteurs de ce crime ont été arrêtés et qu’ils sont détenus au cachot de la police judiciaire de Mpanda.

Des habitants demandent aux autorités administratives de mener des enquêtes sérieuses afin de traduire les coupables en justice. Les responsables administratifs locaux tranquillisent que des enquêtes sont déjà en cours.