BURURI : Deux frères accusés de détention illégale d’armes sous les verrous

BURURI : Deux frères accusés de détention illégale d’armes sous les verrous

Emery Mutabazi et Majambere habitants de la zone de Kiremba, en province de Bururi (sud du pays) sont soupçonnés de détention illégale d’armes. (SOS Médias Burundi)

Ils ont été interpellés mercredi 24 Septembre dans l’après-midi par des policiers accompagnés par des Imbonerakure (jeunes du CNDD-FDD) après une fouille organisée à leur domicile.

Ils ont été conduits au cachot de la police du chef-lieu de la commune de Bururi où ils sont détenus depuis deux jours.

Un de leurs frères du nom d’Olivier Hakizimana, étudiant de l’université des Grands Lacs serait en fuite.

Il est parvenu à prendre le large au moment où la police investissait leur domicile.

Des témoins disent qu’aucun effet suspect n’a été saisi lors de la fouille. Ils pensent que ces arrestations seraient téléguidées par le gouverneur de la province de Bururi et le parti Cndd-Fdd. Les deux jeunes hommes auraient été interpellés à la place d’un de leurs frères, militant du parti CNL dans la province de Bururi, du nom d’Elvis Bukeyeneza.

Sa nommination au poste de vice-président de la commission éléctorale provinciale indépendante, CEPI Bururi aurait déplu le parti Cndd-Fdd qui a porté son recours contre lui auprès de la CENI( Commission Électorale Nationale Indépendante).

Le gouverneur de province s’opposerait à la nomination de ce vice-président de la commission en charge des élections dans sa province. Le parti au pouvoir l’accuse d’avoir torpillé le référendum constitutionnel de 2018 en faisant la campagne en faveur du Non.

Des responsables du CNL à Bururi exigent la libération des deux jeunes. Ils invitent les autorités administratives et judiciaires à ne pas être instrumentalisées par le parti au pouvoir.

Previous Ouganda (camp de Nakivale ): Des dizaines de maisons détruites par des pluies torrentielles
Next Le mandat de la commission d’enquête sur le Burundi a été prolongé d’une année