Nakivale-Ouganda: Les réfugiés burundais s’activent dans la protection de l’environnement

Nakivale-Ouganda: Les réfugiés burundais s’activent dans la protection de l’environnement

L’Association des réfugiés burundais pour la protection de l’environnement au camp de Nakivale s’active notamment dans la plantation d’arbres pour lutter contre le déboisement. Elle demande un appui pour soutenir son initiative. (SOS Médias Burundi)

Le camp de Nakivale est confronté à plusieurs défis liés à la dégradation de l’environnement. Le déboisement, l’accumulation des déchets non dégradables causent souvent des maladies des mains sales, surtout en cas d’érosion.

Pour contribuer à la sauvegarde de l’environnement dans ce camp, un groupe de réfugiés burundais a formé une association qui s’occupe de la protection de l’environnement.

Des activités sont menées et vont de la plantation d’arbres à la sensibilisation des réfugiés sur la protection de la nature.

Cependant, cette association accuse une insuffisance de moyens.

“Cette initiative devrait être appréciée par le HCR, ses partenaires et l’Ouganda. Toutefois on a demandé de l’aide mais ils n’ont jamais réagi, ” a deploré Jean Claude, un des fondateurs de cette association.

Pourtant, ces jeunes se disent déterminés dans la protection de l’environnement.

“On s’est heurté actuellement au manque de moyens pour poursuivre la plantation d’arbres. Nous n’avons pas de pépinières pour un grand espace, mais nous n’allons pas baisser les bras, ” assure un jeune réfugié burundais, membre de l’association.

Previous Burundi : Le gouvernement reprend en main le secteur-café après l’échec de la privatisation
Next Tanzanie: La police burundaise autorisée à entrer dans les camps situés en Tanzanie