Burundi : le ministre de l’intérieur impose le silence aux journalistes durant la période électorale


S’exprimant hier devant les médias en kirundi et sans note après une réunion de sécurité des gouverneurs des provinces et des cadres de la police, Pascal Barandagiye a mis en garde les journalistes qui se comporteraient mal dans leur couverture des prochaines élections générales, en mai 2020. (SOS Médias Burundi)

Le ministre Barandagiye a explicitement invité les médias à s’autocensurer. « Il ne faut pas tout dire, vous devrez vous ranger du côté du gouvernement pendant cette période électorale. D’ailleurs, je vais organiser une réunion avec les journalistes pour vous le rappeler», a-t-il prévenu avant d’ajouter :

La période électorale exige qu’on ne dise pas tout ; car nous sommes comme une femme enceinte qui prend des précautions pour marcher et ne fait pas n’importe quoi

Le ministre Barandagiye

Fin de citation.