Nakivale-Ouganda : Des pluies torrentielles font rage

Nakivale-Ouganda : Des pluies torrentielles font rage

L’Ouganda connaît des fortes pluies ces derniers jours. Le camp des réfugiés de Nakivale, à l’ouest n’est pas épargné. Des réfugiés burundais se plaignent d’être plus exposés suite au manque des tentes. (SOS Médias Burundi)

Au camp de Nakivale, ces pluies interviennent alors qu’il y a des réfugiés burundais qui viennent de passer trois ans sans avoir eu des tentes. Ils sont obligés d’utiliser des pailles pour faire leurs maisonnettes. Les nouveaux venus sont obligés, faute de tentes, de rester dans le centre d’accueil.

Ils craignent d’attraper diverses maladies à cause de ces pluies.

Les réfugiés burundais fustigent la lenteur du HCR alors que ce dernier dispose d’un dépôt suffisant des tentes.

Ils craignent d’attraper diverses maladies à cause de ces pluies.

“Je viens de passer deux ans ici, je n’ai jamais assisté à une distribution des tentes. On nous dit toujours d’attendre et je vis maintenant dans une tente d’une autre famille. On est abandonné par le HCR”, regrette David, un jeune réfugié burundais.

Les réfugiés burundais demandent une meilleure prise en charge par l’agence onusienne.

Previous Quatre mandataires détenus au commissariat provincial de Rumonge (sud-ouest du Burundi)
Next L'OLUCOME s'inquiète de l'augmentation de la dette publique