Plusieurs maisons emportées par des pluies torrentielles au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie

Plusieurs maisons emportées par des pluies torrentielles au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie

Des pluies torrentielles se sont abattues hier sur le camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie. Plusieurs maisons, écoles et latrines ont été détruites. Les réfugiés demandent une aide d’urgence. (SOS Médias Burundi)

Selon nos sources, c’est en début d’après-midi que de fortes pluies ont commencé à s’abattre sur la localité où se trouve le champ de réfugiés. «Il a continué à pleuvoir  jusque tard dans la nuit. Les dégâts sont énormes », racontent-elles.

Des Burundais contactés parlent de plus de 200 maisons  détruites. «À part des maisons d’habitation, des écoles en tentes, des bureaux des agences humanitaires, des ustensiles de cuisines, du matériel scolaire, ainsi que des latrines publiques ont également été  détruits ou emportés par les pluies diluviennes », précisent -ils.

Ce matin, on comptait plus  de 70 ménages détruits complètement. Les sinistrés demandent à toute âme charitable   de leur venir en aide.

Les réfugiés craignent d’attraper des maladies des mains sales suite aux  déchets qui ont  débordé des latrines.

Dans ce camp, on rapporte que des  champs de légumes aménagés par des réfugiés, il ne reste plus rien.

Les parties les plus touchées sont le village 9 de la zone 7, les village 2 et 14 de la zone 8, le village 12 de la zone 3 ainsi que les villages 22 et 27 de la zone I.

Le matin de ce lundi, les allées qui passent dans ces zones n’étaient pas praticables.

C’est la deuxième fois que ces zones sont secouées par des pluies diluviennes en moins d’un mois, ce qui fait que le nombre de sinistrés augmente.

Previous Tentative d'assassinat d'un opposant à Kirundo
Next 170 maisons démolies après de fortes pluies à Kayanza en deux mois