Le président national du syndicat des enseignants SYGEPEBU interpellé à Rutana


Bureau provincial de Rutana

Antoine Manuma a été appréhendé hier en fin d’après-midi par le responsable des renseignements dans la province de Rutana (sud-est du Burundi). Il est détenu dans le cachot local des renseignements. Le motif de son arrestation n’est pas encore communiqué. (SOS Médias Burundi)

Selon un témoin M. Manuma a été arrêté au moment où il marchait dans la rue au chef-lieu de la province. » C’est le responsable du SNR (Service National des Renseignements) lui-même qui l’a interpellé », précise-t-il.

Ses collègues enseignants à Rutana estiment qu’il serait victime de la pétition émise par son syndicat en collaboration avec un autre syndicat SEPEDUC (Syndicat des Enseignants Professionnels de l’Éducation) qui proteste contre la retenue par force de l’argent sur les comptes des enseignants.

Les proches de M.Manuma affirment qu’il avait reçu des menaces ces derniers jours. »Le président de la Coalition Spéciale des Syndicats des Enseignants pour la Solidarité Nationale (COSSESONA) Victor Ndabaniwe le menaçait incessamment. Nous ne doutons pas qu’il soit derrière l’arrestation », disent-ils.

Pour l’heure, le motif officiel de l’arrestation du président du syndicat SYGEPEBU (Syndicat Général du Personnel de l’Enseignement du Burundi) n’est pas encore communiqué.