Neuf personnes arrêtées à Mugamba après que des policiers aient tué un habitant


Tous les interpellés sont des hommes. Ils ont été arrêtés le 9 mars après qu’un habitant de la colline de Gakaranka, en commune de Mugamba dans la province de Bururi (Sud du Burundi) aie été tué par des policiers le même jour. Ils sont détenus au commissariat provincial de la police. (SOS Médias Burundi)

À la recherche des armes et des personnes qui collaborent avec des groupes armés, la police a organisé une fouille sur la colline de Gakaranka le 9 mars. Elle a tué une personne et arrêté neuf autres.
Selon des sources locales, Albert Niyongabo a été accusé de détenir illégalement des armes avant qu’il ne soit abattu.
Selon des témoins, M. Niyongabo a tué un policier à la machette et blessé un autre avant d’être abattu. Les mêmes sources disent qu’il a été découpé en morceaux par des policiers avant d’être enterré dans son enclos en l’absence des membres de sa famille.

Les neuf individus ont été appréhendés dans le cadre des enquêtes, selon la police. Ils ont été transférés au commissariat de Bururi jeudi dernier après dix jours de détention dans les cachots de la police locale.