KAYANZA : une trentaine de militants CNL en détention

KAYANZA : une trentaine de militants CNL en détention

La police de Kayanza (Nord du Burundi) a arrêté jeudi dernier une trentaine d’opposants. Tous habitent la colline de Mufumya (commune de Butaganzwa). Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une bagarre qui a coûté la vie à un Imbonerakure. (SOS Médias Burundi)

Tout a commencé mercredi dernier, la veille de leur interpellation. Des habitants avaient été conviés à des travaux communautaires en présence du premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo. Après la visite, un groupe d’ Imbonerakure (pro-pouvoir) s’en est pris à une dizaine de militants CNL, blessant deux d’entre eux.

Selon des responsables du CNL, deux d’entre eux ont dû être évacués vers une structure sanitaire.

Nos militants se sont organisés pour se défendre. D’autres jeunes du CNDD-FDD étaient sur le point de revenir pour en découdre.

Des responsables de l’opposition

Toutefois, les autorités locales réfutent cette version des faits. Elles parlent d’une vengeance avec pour conséquence le décès d’un jeune Imbonerakure lors de son transfert à l’hôpital.

Dans la province voisine de Ngozi à Kiremba, dix membres du CNL ont été également appréhendés après l’assassinat d’un responsable local du CNDD-FDD. C’était le week-end dernier.

Previous Covid-19 : le Burundi enregistre son premier décès
Next Covid-19 : situation dans les camps de réfugiés burundais dans la sous-région

About author

You might also like

Securité

Bukinanyana: plusieurs familles ont fui leur ménage suite à des affrontements entre un groupe armé et des militaires

Depuis samedi dernier, plusieurs dizaines d’individus ont décidé de quitter leurs ménages sur les collines de la zone de Ndora, dans la commune de Bukinanyana (province de Cibitoke, nord ouest

Politique

Kirundo : des habitants et militants du CNDD-FDD dénoncent des contributions forcées collectées par le parti présidentiel

Des habitants de la province de Kirundo au nord du Burundi disent être fatigués par des cotisations répétitives exigées par le parti CNDD-FDD. Ils dénoncent une énième façon de les

Securité

Bijombo (RDC) : quatre villages de Banyamulenge attaqués

Les villages attaqués sont Gongwa, Rukamisha, Binyenge et Katanga.Ils sont situés dans le groupement de Bijombo, en province du Sud-Kivu (Est de la RDC). Les attaques sont attribuées aux rebelles