Makamba : une mise en quarantaine qui ne respecte pas des normes hygiéniques

Makamba : une mise en quarantaine qui ne respecte pas des normes hygiéniques

114 Burundais dont 5 femmes ont été mis en quarantaine en commune de Mabanda dans la province de Makamba( sud du Burundi) depuis le 22 mai 2020. Ils sont installés dans une infrastructure du ministère de l’agriculture et de l’élevage normalement destinée à la mise en quarantaine des bovins importés de l’extérieur du pays. Ils vivent dans des conditions difficiles et ils risquent d’attraper des maladies si les conditions hygiéniques ne sont pas améliorées. (SOS Médias Burundi)

Les 114 individus ont d’abord passé 14 jours à la frontière entre le Burundi et la Tanzanie. Venus de différents pays de la sous région, ils disent craindre d’attraper les maladies liées au manque d’hygiène.

Ils déplorent qu’ils sont confrontés au manque d’eau potable et du bois de chauffage pour préparer leur nourriture durant la période qu’ils seront dans cet endroit. Ces personnes risquent d’ y passer plusieurs semaines avant de rejoindre leurs familles.

« On a été obligé d’attendre d’autres arrivants alors qu’on ne savait pas quand ils allaient venir. Après les deux semaines, on va passer deux autres semaines dans ce centre de mise en quarantaine. Pire encore aucune mesure d’hygiène n’est prise dans les deux cas car on dort ensemble et on partage les mêmes ustensiles de cuisine », déplorent des concernés joints par SOS médias Burundi.

La majorité des individus en quarantaine à Mabanda provient de la Zambie et de la Tanzanie.

_________________________

Photo : des Burundais en provenance de la Tanzanie à la frontière de Mugina

Previous Évariste Ndayishimiye voit en Agathon Rwasa « un marginal » de la politique
Next Mtendeli (Tanzanie) : le HCR revoit le menu de la ration des réfugiés

About author

You might also like

Société 0 Comments

DROITS HUMAINS : L’ Acat Burundi recense 220 cas de torture de 2017 à nos jours

Dans sa déclaration sortie à l’occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, L’ACAT Burundi épingle le gouvernement burundais. Dans sa déclaration, l’Action des Chrétiens

Société

Nkurunziza a été enterré dans la capitale politique Gitega

Les cérémonies funéraires de feu président Pierre Nkurunziza ont débuté vers 8h à l’hôpital du cinquantenaire dans la province de Karusi (centre-est) où il est décédé le 8 juin courant.

Société

Kayogoro: l’administrateur communal à libéré sous condition une septuagénaire et ses deux petits enfants

La veuve et ses petits enfants ont été libérés sur ordre de l’administrateur de Kayogoro ( province de Makamba, sud du Burundi). C’est lui-même qui avait ordonné leur arrestation et