Rusaka: la police a relâché 13 hommes soupçonnés d’appartenir à des groupes armés

Rusaka: la police a relâché 13 hommes soupçonnés d’appartenir à des groupes armés

13 personnes (tous des hommes) ont été interpellées par la police ce jeudi au chef-lieu de la commune de Rusaka, en province de Mwaro (centre du Burundi). Accusées de vouloir aller rejoindre un groupe rebelle, les interpellés ont été conduits au cachot de la police avant d’être relâché ce matin.Au moins 10 jeunes originaires de cette commune restent détenus dans des cachots clandestins depuis fin août dernier. (SOS Médias Burundi)

C’est vers 16 heures que les 13 individus ont été interpellés.Selon des témoins, les concernés étaient à bord d’un seul véhicule.

« Il y avait un certain Didace et ses ouvriers qui descendaient sur Bujumbura pour son chantier en construction. Au moment où le bus à bord duquel ils se trouvaient allait démarrer, des policiers ont débarqué et ont ordonné à tout le monde de descendre. Ils ont obtempéré et la police les a conduits au cachot », racontent-ils.

La police les a suspectés de vouloir rejoindre un groupe armé. Les concernés ont réfuté les accusations.

L’administrateur de Rusaka s’est contenté d’expliquer que l’interpellation des 13 individus rentre dans le travail de routine des forces de l’ordre.

Depuis fin août, au moins une vingtaine de personnes, surtout de jeunes gens dont des élèves en vacances ont été arrêtés dans la commune de Rusaka.
Les arrestations ont eu lieu après le passage d’un groupe armé dans certaines localités de la commune de Rusaka. Jusqu’à ce vendredi, au moins 10 d’entre eux restent introuvables. Ils sont détenus dans des lieux tenus secrets.
Leurs proches demandent à la police et aux renseignements qui les ont appréhendés de communiquer leurs lieux de détention.

Previous Rumonge: deux individus arrêtés, leur bateau détruit
Next Nduta (Tanzanie) : plusieurs réfugiés sans abris appellent au secours

About author

You might also like

Securité

Makamba: 53 personnes arrêtées dans une opération de la police et l’armée

La police et l’armée ont mené une fouille ce jeudi sur la colline de Nyabigina en zone de Kabuye dans la commune et province de Makamba (sud du Burundi). En

Securité

Béni (RDC) : plusieurs morts dans une attaque armée

Au moins 22 personnes ont été tuées la nuit de ce lundi dans une attaque d’hommes armés à Rwenzori, sur le territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu (Est

Securité

Mwakiro: un chef de zone arrêté pour tentative de meurtre

Balthazar Nyabenda, chef de zone de Mwakiro est détenu au parquet de Muyinga (nord-est du Burundi). Il est accusé d’avoir tenté de tuer l’administrateur communal de Mwakiro. Les faits remontent