Karusi : un cultivateur exproprié et interpellé par la police à Buhiga


Barnabé Girarike a été arrêté ce mercredi matin. Il est détenu dans le cachot du commissariat provincial de la police à Karusi ( centre-est). Il est accusé d’avoir refusé de rendre sa propriété foncière à de nouveaux acquéreurs choisis par le ministère en charge de l’agriculture. Les voisins disent qu’il a été exproprié abusivement. (SOS Médias Burundi)

Ce mardi 27 octobre, M.Girarike préparait son champ pour semer le maïs pour la saison culturale A comme d’autres cultivateurs.

« Des personnes lui ont obligé de quitter cet endroit et ont commencé à semer son champ. Il n’a pas compris ce qu’il lui est arrivé. Dépassé et dans l’incompréhension totale, il a refusé de quitter les lieux », témoignent des voisins.

Selon des témoins, il est pour le moment détenu dans le cachot du commissariat provincial de la police à Karusi.

L’administrateur communal de Buhiga confirme sa détention. Selon l’autorité, l’homme est poursuivi pour « refus d’ordre », car dit-elle, il a refusé de se retirer de son champ alors que c’était un ordre émanant du ministère en charge de l’agriculture.

Une vingtaine de personnes sont concernées par cette mesure, selon les autorités locales.

Toutefois, les terres avaient été octroyées par le gouvernement et les concernés détiennent des documents qui attestent qu’elles leur appartiennent légalement.

La superficie en jeu dépasse 240 ha. Les familles qui y sont installées s’y trouvent depuis plus de 20 ans.

___________

Photo: des individus dans une partie du champ occupé ( DR)