Mahama (Rwanda) : 40 nouveaux cas de Covid-19 testés positifs dans le camp de réfugiés burundais


Le ministère en charge de la santé qui communique régulièrement sur l’état des lieux de la pandémie de Coronavirus au Rwanda a annoncé ce mercredi que 40 personnes ont été testées positives au Coronavirus dans le camp des réfugiés burundais à Mahama. Les nouveaux cas portent à 120 le nombre total de patients dans le camp. Le camp de Mahama est désormais placé dans les zones à haut risque au Rwanda par le ministère de la santé publique. (SOS Médias Burundi)

Ce mercredi 28 octobre, ce ministère a précisé que 40 nouveaux cas de Coronavirus ont été déclarés dans ce camp situé dans le district de Kirehe, à l’Est du pays.

“Ils sont testés parmi les Burundais qui s’enregistrent au rapatriement volontaire. Chaque fois qu’il y a un rapatriement en vue, le personnel médical effectue des tests chez les candidats au retour volontaire. Ils sont effectués deux jours avant le départ. C’est comme ça que nous avons pu détecter les premiers cas au cours des deux dernières semaines », a dit
André Vuganeza, responsable du camp, représentant du ministère en charge des réfugiés au Rwanda. Et de préciser que ceux qui sont testés positifs sont suivis et traités à domicile.

Les réfugiés craignent une propagation rapide de la pandémie.

“Nous sommes une grande communauté de personnes. Nous vivons ensemble et fréquentons presque les mêmes milieux publics à savoir les points d’eau, le centre d’approvisionnement en vivres, les centre de santé et tout le temps plusieurs personnes sont en contact par manque d’occupation. Et donc il est très facile que le Covid-19 se propage à une vitesse incontrôlable, si nous ne faisons pas attention” estime un réfugié du camp de Mahama.

Des réfugiés qui se sont confiés à SOS Médias Burundi demandent à l’autorité sanitaire de procéder à un dépistage de masse à Mahama.

Les responsables du camp en collaboration avec les ministères concernés ont décidé un confinement total dans le camp.