Burundi: Évariste Ndayishimiye en Guinée Équatoriale

Burundi: Évariste Ndayishimiye en Guinée Équatoriale

Ce lundi, le président Évariste Ndayishimiye s’est rendu en Guinée Équatoriale. Il a dit à la presse locale que cette visite d’État de cinq jours s’inscrit dans le cadre du « renforcement des relations entre le Burundi et la Guinée Équatoriale ». (SOS Médias Burundi)

L’avion transportant le président a décollé de l’aéroport de Bujumbura à 11:43.

Le chef de l’État s’est brièvement exprimé aux micros de quelques journalistes qui se trouvaient à l’aéroport.

« Notre pays doit coopérer avec les pays amis surtout les pays africains qui partagent la même culture, la même destinée. Nous avons été invité par son excellence le président de la République de Guinée Équatoriale pour renforcer nos relations bilatérales. Vous savez que nos relations sont très anciennes, le président de la République de Guinée a déjà visité le Burundi, le président du Burundi aussi feu son excellence Nkurunziza a visité ce pays », a indiqué M. Ndayishimiye.

Et de détailler des accords déjà conclus entre les deux pays.

« Nous avons conclu des accords de coopération en matière de développement socioéconomique, de l’éducation, de la recherche scientifique, au niveau de la culture. Et pour concrétiser cela, nous devons nous rendre visite mutuellement pour échanger sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de cette coopération ».

Le chef de l’État burundais est accompagné de son épouse Angeline Ndayubaha.

Membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU depuis janvier 2018, la Guinée Équatoriale a toujours été un allié du Burundi et s’est tout le temps opposée à des réunions du conseil sur le Burundi et sanctions à envisager au cours des dernières années.

En tout, 21 personnes font partie de la délégation burundaise. Sur un ordre de mission dont SOS Médias Burundi s’est procuré une copie il y a cinq ministres qui voyagent avec le président Ndayishimiye.
Il s’agit des ministres en charge de la défense, des relations extérieures, de l’agriculture, du commerce et de l’industrie et de la santé publique.

Depuis le coup d’État avorté du printemps 2015, aucun président burundais n’avait passé plus d’une journée en dehors de son pays.

Le 19 septembre dernier, M. Ndayishimiye a passé une journée en Tanzanie.
En juillet 2017, feu Pierre Nkurunziza avait visité le même pays pendant quelques heures avant de rentrer sur Bujumbura.
Deux ans avant, il avait survécu à un coup d’État militaire au moment où il était en visite dans cette nation qui a longtemps servi de base arrière au mouvement rebelle le CNDD-FDD, actuel parti au pouvoir depuis 2005.
Jusqu’à sa mort inopinée le 8 juin cette année, Nkurunziza n’avait jamais quitté le Burundi.
Il a toujours expliqué qu’il avait été « élu pour servir les Burundais et non les étrangers ».

_______________

Photo: le couple présidentiel du Burundi lors de la commémoration de l’assassinat de Melchior Ndadaye, héros de la démocratie ? DR

Previous Rugombo: découverte de deux corps
Next BURUNDI : LE CENTRE DE RÉFÉRENCE AGRO-ALIMENTAIRE LAISSÉ À L'ABANDON

About author

You might also like

COOPÉRATION

Burundi-Rwanda: vers la normalisation des relations?

Les patrons de la diplomatie burundaise et rwandaise se sont rencontrés ce mardi matin à la frontière commune de Nemba-Gasenyi( nord du Burundi). Les deux ministres étaient accompagnés par plusieurs

COOPÉRATION

Burundi-diplomatie: les représentants des agences des Nations-Unies prêts à accompagnés les actions du gouvernement

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement souligne que la pandémie de Coronavirus est l’un des défits majeurs auxquels le Burundi fait face. Il l’a déclaré

COOPÉRATION

Covid-19 : le Burundi et le Rwanda ont échangé des ressortissants bloqués de part et d’autre

Les autorités rwandaises ont remis plus de 110 Burundais qui avaient été bloqués dans le pays depuis la fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.