Burambi: un enseignant arrêté par la police

Burambi: un enseignant arrêté par la police

Jonathan Nibasumba, a été arrêté par la police ce jeudi au chef lieu de la commune de Burambi en province de Rumonge (sud-ouest du Burundi). L’homme qui est en même temps enseignant au lycée communal de Murango est accusé de participation aux bandes armées. Il est détenu dans un cachot de la police au chef-lieu de la commune. Ses proches dénoncent une « arrestation arbitraire » et exigent sa libération. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources locales, la police accuse M. Nibasumba de distribuer des armes à la population de sa colline natale de Gisagagazuba en zone de Maramya dans la commune de Burambi.

Sa famille dit qu’il s’agit de fausses accusations.
Elle ajoute que le concerné était visé depuis quelques jours sur fond de simples soupçons.

Le 13 octobre dernier son père Sylvère Simbavimbere et son frère Juvent Ninteretse (policier) ont été arrêtés par les forces de l’ordre.
Ils étaient eux aussi accusés de participation aux bandes armées.

Depuis le mois de septembre dernier, plusieurs informations ont fait état d’infiltration d’hommes armés en provenance de la République Démocratique du Congo.
Ces hommes étaient rapportés dans différentes localités du pays dont les communes de Burambi et Bugarama.

Depuis, plusieurs personnes de la région, en grande partie de la communauté Tutsie ont été visées par des interpellations.
Elles sont menées par des policiers en collaboration avec des administratifs locaux et des jeunes Imbonerakure. Elles sont à chaque fois accusées de collaborer avec des groupes armés.

____________

Photo: chef-lieu de la commune Burambi

Previous Politique : Évariste Ndayishimiye est attendu au Gabon
Next Nduta (Tanzanie): six blessés dans un effondrement d'une classe

About author

You might also like

Droit de l'Homme

Uvira (RDC) : des Burundais détenus dans des conditions inhumaines

Ils sont plus de 60 ressortissants burundais à être détenus dans la prison centrale d’Uvira, en province du Sud-Kivu à l’Est de la RDC. Ils disent ne pas être approvisionnés

Droit de l'Homme

Affaire-Burambi : le Focode exige une enquête indépendante

La demande est formulée après l’assassinat d’un ex gendarme et d’un ancien militaire à Maramvya dans la commune de Burambi (province de Rumonge, Sud-ouest du Burundi). Le forum pour la

Droit de l'Homme

Burundi : les violations des droits humains continuent, selon l’IDHB

Ce mardi, l’Initiative pour les droits humains au Burundi (IDHB) a sorti un rapport dans lequel elle déplore une situation inquiétante des droits humains dans le petit État de l’Afrique