Covid-19 : des procès en flagrance contre les récalcitrants

Covid-19 : des procès en flagrance contre les récalcitrants

Le Burundi a annoncé avoir détecté près de 100 nouveaux cas de Covid-19 en une semaine. Des mesures allant jusqu’à traduire en justice dans des procès en flagrance les personnes qui violent les gestes barrières ont été arrêtées par le ministère de la sécurité. Le pays a fermé ses frontières terrestre et maritime depuis hier. (SOS Médias Burundi)

Une campagne de dépistage de masse a été lancée dans la capitale économique Bujumbura pour un mois depuis ce lundi.
C’est une deuxième du genre après celle de juin 2020 qui a duré trois mois dans tout le pays.

Nouvelles mesures

Jusqu’à nouvel ordre, les boîtes de nuit et les karaokés sont interdits sur tout le territoire burundais depuis hier.
Les lieux qui accueillent beaucoup de gens surtout les débits de boissons et les endroits réservés à des événements divers sont appelés à observer scrupuleusement les gestes barrières contre la pandémie.

Ces nouvelles mesures ont été communiquées par le ministère en charge de la sécurité dont le ministre se trouve être président du comité de lutte contre la propagation du Covid-19.

Sanctions sévères

Dans un communiqué lu par Pierre Nkurikiye, porte parole de ce ministère, les administratifs et la police sont appelées à faire respecter les mesures prises dans le cadre de lutte contre la propagation de la pandémie.
« Toute personne qui ira à l’encontre de ces mesures devra être arrêtée, traduite en justice dans un procès en flagrance », a insisté M. Nkurikiye.
Et d’ajouter « Les gens doivent l’intérioriser, on ne joue pas avec cette bataille de lutte contre cette pandémie. Ils doivent comprendre que c’est pour leur bien que ces mesures ont été prises ».

Officiellement le Burundi compte plus de 980 cas Covid-19 avec deux morts seulement. Plus de 14 000 tests ont été effectués depuis mars 2020.

_________

Photo : au milieu Pierre Nkurikiye entrain d’annoncer les nouvelles mesures dans les enceintes des renseignements à Bujumbura, le 11 janvier 2021

Previous Covid-19 : quatre nouveaux cas détectés à Kiremba
Next Mulongwe : des réfugiés dépouillés par des hommes armés

About author

You might also like

Santé

Covid-19 : des dirigeants de l’EAC adoptent une réponse commune

Sur vidéo conférence, quatre chefs d’État de la communauté est africaine ont constaté ensemble que l’économie est au ralenti depuis le début de la pandémie de Covid-19. Ils ont dévoilé

Santé

Covid-19 : 405 cas positifs depuis mars dernier

Le ministère en charge de la santé a mis à jour la situation épidémiologique de la pandémie depuis mars dernier, où le premier cas a été identifié au Burundi. Selon

Santé

Burundi : le Covid-19 tue en silence

D’après des témoignages à SOS Médias Burundi, des personnes meurent du Coronavirus sans être enregistrées comme étant des victimes de la pandémie. ( SOS Médias Burundi) Plusieurs structures sanitaires privées