Kirundo : un militant du CNDD-FDD vend une parcelle d’un opposant introuvable, la famille craint le pire

Kirundo : un militant du CNDD-FDD vend une parcelle d’un opposant introuvable, la famille craint le pire

Depuis août dernier, Oscar Nduwimana, membre du parti CNL originaire de la commune de Kirundo (Nord du Burundi) est introuvable. L’opposant avait été nommé au poste de vice-président de la commission électorale communale indépendante (CECI) avant de disparaître dans des circonstances non élucidées. Après plusieurs mois sans ses nouvelles, sa famille dit perdre tout espoir de le retrouver. C’est au moment où un membre de la ligue des jeunes du CNDD-FDD en même temps collègue de M. Nduwimana vient de vendre une parcelle appartenant à l’opposant, en complicité avec d’autres militants du parti présidentiel. (SOS Médias Burundi)

L’opposant a disparu après avoir passé quelques mois à la commission commission communale électorale en tant que vice-président. Il enseignait en même temps à l’école fondamentale Kunama en commune de Busoni.
Six mois après, sa famille dit avoir perdu tout espoir de le retrouver vivant.

Le désespoir est accentué par la vente d’une de ses parcelles par un collègue, militant du CNDD-FDD. Il aurait agi en complicité avec le directeur de l’école. « Depuis ce vendredi, des informations faisant état de la vente des biens de M. Nduwimana ont été dévoilées. Il s’agit par exemple d’une parcelle qu’il avait achetée sur la colline de Kumana en zone de Nyagisozi. Un certain Jean Marie Ndikumagenge, Imbonerakure et enseignant a récemment vendu la parcelle d’Oscar. Il avait acheté ce terrain de 3 ares à un paysan en 2018 et la famille est en possession de tous les documents qui l’attestent Jean Marie était parmi les témoins lors de l’ors de l’achat de la parcelle », racontent des proches d’Oscar Nduwimana.

Et d’ajouter : « Comment peut-on continuer à espérer qu’il est encore en vie? L’acte de vendre sa parcelle prouve que l’auteur sait très bien que le propriétaire n’est plus ».

Quand des membres de la famille Nduwimana ont tenté de demander la lumière sur la vente de la parcelle, ils ont été menacés. C’était la semaine dernière. « D’abord, le chef de zone de Nyagisozi n’a rien dit. Mais des Imbonerakure ont passé quelques coups de fil pour dire à ceux qui s’intéressent au dossier de ne plus s’en préoccuper au risque de connaître le même sort que lui », regrettent des proches.

La famille a saisi le parquet depuis août 2020. Toutefois, aucune suite n’a été réservé à l’affaire. Elle exige une enquête judiciaire indépendante. « Des indices sont là. Si la justice voudrait savoir la réalité sur la disparition de Nduwimana, elle n’a qu’à ouvrir une enquête », disent des défenseurs locaux des droits de l’homme qui avaient alerté sur la disparition de cet opposant.

Au moment des faits, des témoins oculaires avaient rapporté qu’Oscar Nduwimana a été kidnappé et embarqué dans le véhicule du représentant provincial des jeunes Imbonerakure à Kirundo, Abel Ahishakiye.
C’était dans la nuit du 28 août 2020 sur la colline de Munzenze , dans la zone et commune de Kirundo.

Des sources proches des Imbonerakure avaient affirmé que l’opposant a finalement été tué et jeté dans la réserve naturelle de Murehe en commune de Busoni.

__________

Photo : province Kirundo © Google Maps

Previous Ntega : le CNDD-FDD collecte des cotisations forcées, des habitants se révoltent
Next Rumonge : le secrétaire communal du CNDD-FDD transféré aux renseignements à Bujumbura

About author

You might also like

Société

Covid-19: du confinement au cachot

Quatre personnes sont détenues depuis hier dans un cachot de la police à Kobero, en commune de Butihinda, dans la province de Muyinga (nord-est du Burundi). Elles ont été arrêtées

Société

Gitega : deuxième comparution dans l’affaire Sogestal Kirimiro

C’est un procès qui oppose les anciens agents de l’ex Sogestal (Societé de gestion des stations de lavage de café) Kirimiro et le ministre en charge de l’environnement, de l’agriculture

Société

Thérence Sinunguruza, l’ancien vice-président est mort

M. Sinunguruza s’est officiellement éteint hier à son domicile dans un quartier du nord de la capitale économique Bujumbura. Il est mort après une courte maladie selon ses proches.( SOS