Lusenda (RDC) : une manifestation des enseignants étouffée

Lusenda (RDC) : une manifestation des enseignants étouffée

Une cinquantaine d’enseignants du primaire et secondaire au camp de réfugiés de Lusenda situé sur le territoire de Fizi, en province du Sud-Kivu (Est de la RDC) manifestait devant les bureaux du HCR ce matin. Ils réclament des arriérés de leur salaire de six mois. La police les a dispersés. (SOS Médias Burundi)

Les enseignants qui ont manifesté dispensent des cours dans le camp des réfugiés burundais. Ils disent être considérés comme des malhonnêtes par des voisins et commerçants. « Nous avons contracté beaucoup de dettes dans l’espoir de les rembourser avec le versement de nos salaires, en vain. Pour le moment, aucun d’entre nous ne peut demander à un boutiquier de lui avancer en vivres car ils nous considèrent comme des menteurs. Or c’est la faute au HCR qui ne nous a pas encore payés », a déploré Jean Misago, un enseignant de Lusenda.

Des enseignants dispersés par la police et des civils qui gardent le camp
Des enseignants dispersés par la police et des civils qui gardent le camp

La police, aidée par des jeunes gardiens de la paix qui s’occupent de la sécurité du camp ont dispersé la foule. Certains enseignants ont été blessés lors de la manifestation qui d’ailleurs a perturbé les activités de recensement des réfugiés a remarqué notre reporter.

La commission nationale en charge des réfugiés compte organiser une réunion entre les concernés et l’ONG « Action Aid » qui s’occupe du volet éducation dans le camp de Lusenda.

_____________

Photo : un des enseignants blessés lors de la manifestation

Previous Rwanda : la ration des réfugiés réduite à 60%
Next Affaire Burambi : les autorités ne lâchent rien

About author

You might also like

Société

Kirundo : un militant du CNDD-FDD vend une parcelle d’un opposant introuvable, la famille craint le pire

Depuis août dernier, Oscar Nduwimana, membre du parti CNL originaire de la commune de Kirundo (Nord du Burundi) est introuvable. L’opposant avait été nommé au poste de vice-président de la

Société

Makamba : la police a arrêté deux individus pour vol de médicaments

Radjab Nivyubugabo et Léonidas Nijimbere ont été interpellés par la police ce mercredi au chef-lieu de la province de Makamba (Sud du Burundi). Ils sont soupçonnés de collaborer dans le

Société

Rumonge : fêtes de fin d’année, sanctions pour les bars qui haussent les prix des boissons Brarudi

Une amende de 50.000 francs burundais à été infligée aux responsables des bars du chef lieu de la province de Rumonge (Sud-ouest du Burundi) qui n’ont pas respecté les prix