Embuscade Vugizo : un conflit d’intérêt à l’origine

Embuscade Vugizo : un conflit d’intérêt à l’origine

Après l’embuscade tendue contre le véhicule de l’administrateur communal de Vugizo (province de Makamba, Sud du Burundi) ce vendredi, des sources locales parlent de conséquence d’un conflit d’intérêt. Ils expliquent que l’administrateur a failli être tué par un groupe d’individus dont le secrétaire provincial du CNDD-FDD qui imposent des chefs collinaires non souhaités par des habitants suite à des pots de vins. (SOS Médias Burundi)

Le cas le plus flagrant est celui de la colline de Jongwe. C’est en zone de Gishiha Des habitants affirment que le secrétaire provincial du CNDD-FDD leur a imposé un chef de colline qu’ils n’ont pas élu. « Nous voudrions notre ancien chef de colline du nom de Lewis. Le secrétaire provincial du CNDD-FDD s’est coalisé avec son frère qui est président de la commission électorale communale pour l’exclure de la liste des candidats », expliquent-ils.

Après des élections qui ont commencé plus tard, les votants ont exprimé leur volonté en choisissant celui qui avait été rayé de la liste. Toutefois, le secrétaire provincial du CNDD-FDD a décidé d’imposer un certain Josaphat comme nouveau chef de colline. Sa mesure a créé une tension, selon des sources locales.

Ce vendredi, l’administrateur communal s’était déplacé sur cette colline pour organiser une réunion de pacification, d’après ses proches. C’est lors de son retour que son véhicule a été attaqué.

Conflit d’intérêt

D’après des sources proches du dossier, le représentant provincial du CNDD-FDD et ses alliés seraient corrompus pour placer des chefs de collines.

Des habitants de Jongwe affirment que Josaphat a du vendre une vache pour cette fin. « Il a juré qu’il ferait tout, y compris l’usage de l’argent pour devenir chef de colline », témoignent-ils.

Le lendemain de l’attaque sur le véhicule de l’administrateur communal de Vugizo, le nouveau chef de colline a été interpellé.
Toutefois, le secrétaire provincial du CNDD-FDD serait intervenu pour exiger sa libération. Sur plusieurs collines en province de Makamba, le secrétaire provincial du parti présidentiel a collecté des sommes d’argent non encore déterminées pour placer des chefs de collines, selon des habitants qui se sont confiés à SOS Médias Burundi.

______________

Photo : bureau communal de Vugizo

Previous Gitega : le commissaire communal de la police à Gitega en détention
Next Ituri : un déplacement massif de la population

About author

You might also like

Politique

Makamba : sept militants du CNL en détention depuis plus de trois semaines

Cinq parmi eux sont originaires de la commune de Kayogoro au moment où deux autres viennent de la commune de Makamba ( province de Makamba, sud du Burundi). Il leur

Politique

Burundi : une autre aube sur le Burundi

Analyse de Ketty Nivyabandi, activiste burundaise. (Les articles d’opinion ou d’analyse n’engagent pas la rédaction de SOS Médias Burundi) ___________________________________ En Mai 2015, un fleuve en crue se déversait par

Politique

Deux membres du CNL interpellés à Mutaho

Les deux militants ont été interpellés entre dimanche et mercredi dernier par des Imblnerakure (jeunes affiliés au parti CNDD-FDD) en collaboration avec la police. (SOS Médias Burundi) D’après Denis Ndacayisaba,