Rwanda : le Japon débloque plus de 856 000 USD pour soutenir les réfugiés burundais

Rwanda : le Japon débloque plus de 856 000 USD pour soutenir les réfugiés burundais

C’est le HCR qui a reçu cette aide estimée à plus de huit cent cinquante six millions de francs rwandais. L’argent est destiné à répondre à certains besoins des réfugiés burundais du camp de Mahama (Sud-est du Rwanda) en 2021. Les domaines de la santé, de la protection et du retour volontaire sont prioritaires selon le HCR. Les réfugiés, eux souhaitent que l’aide soit utilisée pour l’amélioration de la ration alimentaire. (SOS Médias Burundi)

L’agence onusienne se réjouit de cette enveloppe. “En 2021, grâce au soutien du gouvernement Japonais, le HCR continuera de veiller à ce que la population réfugiée du camp de Mahama ait amélioré son état de santé, qu’elle soit enregistrée et qu’elle reçoive les documents d’état civil appropriés”, souligné un responsable du HCR-Rwanda.

L’autre partie de l’aide interviendra dans le cadre du processus de rapatriement volontaire. “Le partenariat du HCR avec le gouvernement japonais permettra à environ 40.000 réfugiés burundais qui souhaiteraient rentrer chez eux en 2021 d’être aidés à le faire dans la sécurité et la dignité”, précise le HCR.

Les Burundais du camp de Mahama quant à eux estiment que ce don devrait plutôt permettre l’augmentation de leur ration alimentaire.

Ils affirment que depuis ce mois de mars, la ration a été sensiblement réduite avec des coupures inquiétantes. “Aujourd’hui, chaque Burundais reçoit une somme de 3040 francs rwandais pour couvrir tout un mois. Même les 7500 que nous recevions jusqu’en janvier ne suffisaient pas, imaginez-vous combien c’est difficile de gérer une somme réduite à plus de 40%. Nous sommes en fait délaissés à nous-mêmes et la famine fait rage ici. Mais nous osons croire qu’avec cette aide du Japon, la situation va s’améliorer”, laissent-ils entendre.

Le HCR, lui, ne l’entend pas de cette oreille. “Les coupures restent maintenues. Il n’y aura aucun changement. La situation financière du PAM ne permet pas que la ration alimentaire soit maintenue à 100%. Mais le HCR soutient les efforts de mobilisations des fonds nécessaires. Nous demandons aux donateurs de pouvoir aider. Imaginez que le HCR n’a reçu que 3% des ressources nécessaires pour maintenir les réponses aux besoins des réfugiés burundais”, a déclaré Elise Villechalane, porte parole du HCR-Rwanda.

Depuis août dernier, plus de 17.000 Burundais ont été rapatriés depuis le Rwanda. Pour certains réfugiés contactés depuis le camp de Mahama, “il y a des gens qui préfèrent rentrer non pas parce qu’ils se sentent en sécurité au Burundi mais plutôt contraints de faire ce choix à cause de la famine qui sévit dans ce camp”. Le Rwanda abrite encore plus de 58.000 réfugiés burundais dont plus de 47.000 se trouvant au camp de Mahama.

______________

Photo : vue panoramique du camp de Mahama

Previous Kirundo : le féticheur de Bugabira condamné à la prison à vie
Next Kakuma (Kenya) : recrudescence des cas de vol à main armée

About author

You might also like

Santé

Nduta (Tanzanie) : Plus de 15.000 enfants vaccinés contre la rougeole

C’est Médecins Sans Frontières qui s’est chargée de vacciner ces enfants. La maladie avait déjà attaqué plus de 400 enfants de moins de 5 ans en deux mois dans ce

Réfugiés

Nakivale (Ouganda): cinq cas de Covid-19 déclarés

Il s’agit de quatre professionnels de santé et un responsable des réfugiés. Ils ont été testés positifs au Coronavirus et mis sous traitement. Pour le moment, plusieurs personnes sont en

Réfugiés

Nduta (Tanzanie) : une réduction de presque 50% sur la ration alimentaire des réfugiés

En juillet dernier la ration avait été aussi réduite en raison de 17% selon les bénéficiaires. Pour le moment, une autre réduction vient d’être opérée par le HCR. Le menu