Mulongwe (RDC) : le PAM revoit à la hausse la quantité de la ration alimentaire pour les réfugiés burundais

Mulongwe (RDC) : le PAM revoit à la hausse la quantité de la ration alimentaire pour les réfugiés burundais

Les réfugiés burundais installés dans le camp de Mulongwe sur le territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC disent être satisfaits par une décision du PAM (Programme Alimentaire Mondial) qui revoit à la hausse la quantité de la ration alimentaire. En fait, les réfugiés de Mulongwe ne reçoivent pas des vivres en nature. Il leur est plutôt donné une somme d’argent destinée à les acheter. (SOS Médias Burundi)

Depuis le 13 mars, chaque réfugié reçoit 12 dollars au lieu de 9.
« C’est une très bonne nouvelle pour nous. Gérer neuf dollars était très difficile. C’était moins que rien », se réjouit Évariste Niyibizi, installé au bloc 21.

Quant à Évelyne Kangorore, une autre Burundaise de Mulongwe, même si l’augmentation n’est pas de grande taille, elle servira à « limiter les problèmes liés à la famine ».

Le PAM explique avoir revu à la hausse l’aide alimentaire grâce à l’appui de ses partenaires.

____________

Photo : une partie du camp de Mulongwe

Previous Kirundo : le CNDD-FDD se fend de plus en plus
Next Obsèques du président Magufuli : le Burundi souhaite la continuité de relations diplomatiques

About author

You might also like

Réfugiés

Covid-19: le HCR réforme son système de distribution des vivres dans les camps de réfugiés en Tanzanie

Depuis 2015, les réfugiés burundais recevaient des vivres pour une durée de 28 jours.Mais en cette période de Covid-19, ces Burundais vont recevoir la ration alimentaire de deux mois pour

Réfugiés

Lusenda (RDC) : 350 réfugiés burundais ont été rapatriés

Il s’agit de réfugiés burundais qui étaient installés dans le camp de réfugiés de Lusenda, sur le territoire de Fizi en province du Sud-Kivu (à l’est de la RDC). Ils

Réfugiés

Tanzanie: des réfugiés burundais victimes de disparitions forcées et torture, selon Human Rights Watch

Ce lundi, Human Rights Watch a sorti un rapport dans lequel elle dénonce « des abus graves à l’encontre de réfugiés et demandeurs d’asile burundais installés en Tanzanie » depuis à peu