Makamba : le secrétaire général du CNDD-FDD veut récupérer un terrain occupé par l’armée

Makamba : le secrétaire général du CNDD-FDD veut récupérer un terrain occupé par l’armée

Le terrain mesure à peu près deux hectares. Il abrite un bar tenu par la quatrième division militaire et une position militaire. Le secrétaire général du parti au pouvoir veut s’approprier du terrain, ce que le chef d’état-major a refusé. (SOS Médias Burundi)

Le conflit remonte à janvier 2021. Selon nos sources, la parcelle dont il est question appartient au ministère en charge de l’environnement, l’agriculture et de l’élevage mais est louée par la quatrième division de la FDNB (Force de défense nationale du Burundi).

Avec la complicité d’un cadre de ce ministère, le terrain a été attribué à M. Ndikuriyo mais sans l’aval du ministre de tutelle, selon une source proche du dossier. Le secrétaire général du CNDD-FDD, originaire de Makamba (sud du Burundi) veut y ériger un hôtel de ville. Selon des sources concordantes, la hiérarchie militaire n’a pas été informée.

Un officier tenté

Selon une source à l’état-major de la FDNB, c’est le commandant adjoint de la quatrième division qui a été approché pour précipiter le déménagement. « Réverien Ndikuriyo a donné une enveloppe de cent millions de francs burundais destinée à construire un nouveau bar dans une autre parcelle. Les activités ont été suspendues par le chef d’état-major. L’officier a été convoqué pour s’expliquer et il a raté une mission à l’étranger pour ça », explique-t-elle.

Au début de cette semaine, des ouvriers envoyés par Réverien Ndikuriyo ont commencé les travaux de défrichage de ce terrain en conflit, des camions ont amené des matériaux de construction mais des militaires positionnés sur ce terrain ont empêché les travaux sur ordre du chef d’état-major, rassure une source militaire.

Les employés du bureau provincial en charge de l’environnement dénoncent « une appropriation illégale ». En janvier, le ministre des finances, de la planification et du budget a fait une descente dans la province de Makamba. La mission visait à restituer à l’État les terres récupérées par des particuliers.

_____________

Photo : le terrain en conflit, dont on parle.

Previous Mulongwe : des réfugiés burundais vivent dans des maisons de fortune
Next Musaga : un caissier d'un bar a été tué par un officier supérieur

About author

You might also like

Société

Kirundo : des barrières d’Imbonerakure inquiètent la population

Il y a de cela 2 mois à Bigombo (commune de Gitobe, province de Kirundo), des Imbonerakure ont érigé des barrières à l’entrée de la zone de Shore pour contrôler

Société

Busoni : le responsable du CDFC vit en cachette

Jean Marie Nsengiyumva, responsable du centre de développement familial et communautaire (CDFC) en commune de Busoni dans la province de Kirundo (nord du Burundi) est en cavale depuis le week-end

Société

Kabarore (Kayanza) : la dermatose nodulaire tue dix-sept vaches en moins d’une semaine

Dix-sept vaches sont mortes et 26 autres sont malades selon des éleveurs. À l’origine, une maladie qui s’est déclarée dans la commune de Kabarore de la province de Kayanza (au