Bibogobogo : quatre déplacés tués

Bibogobogo : quatre déplacés tués

L’attaque a été menée par des miliciens Maï-Maï Yakutumba en coalition avec des combattants de Red Tabara ce mardi matin. Elle a visé les déplacés de la communauté Banyamulenge de Bibogobogo sur le territoire de Fizi (province du Sud-Kivu, est de la RDC). Le bilan provisoire dressé par l’administration locale est de 12 personnes tuées dont 4 déplacés. (SOS Médias Burundi)

Les assaillants ont visé les villages de Majaga et Kisombe, selon David Matare Ngirimukiza, responsable administratif local.

« Les assaillants sont arrivés et ont tué 4 déplacés dont un vieux âgé de 80 ans et blessé deux autres personnes. Nous avons alerté les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) qui sont intervenues rapidement. Elles ont tué 8 assaillants, les autres se sont repliés », indique-t-il.

Une mère prépare de la pâte dans le camp de déplacés de Bibogobogo

Il y a des jours, les déplacés de Bibogobogo avaient lancé une alerte craignant d’être attaqués suite au départ des casques bleus de la Monusco (Mission de l’organisation des Nations-Unies en République Démocratique du Congo) qui étaient postés dans la zone.

En octobre dernier, une attaque des Maï-Maï a fait au moins 18 morts dans des villages des Banyamulenge sur le même territoire. Une cinquantaine de personnes ont également été enlevées.

Red Tabara, un groupe armé d’origine burundaise et considéré comme mouvement terroriste par les autorités burundaises a toujours nié son implication dans des attaques contre des civils dans cette partie de la RDC.

_____________

Photo : des maisons brûlées par les Maï Maï

Previous Rugombo : un chef de colline en détention
Next Vugizo : l'administrateur communal suspendu de ses fonctions