KIRUNDO : tension autour de l’ouverture d’une permanence du CNL


Burundi-Kirundo

Alors que l’ouverture de la permanence du parti CNL à Kirundo est prévue pour ce 30 juin 2019, les partisans du CNDD-FDD et du CNL se regardent en chiens de faïence. (SOS Médias Burundi)

Des partisans du CNDD-FDD à Kirundo ne veulent pas entendre parler de cette permanence érigée sur la colline de Murama (commune de Kirundo).

Du coup des membres du CNL se relaient jour et nuit pour monter la garde. Une rumeur parle d’une éventuelle démolition du bâtiment. Une rumeur parle d’une démolition du bâtiment.

C’est une aberration cette permanence du CNL à Kirundo, on va tout faire pour qu’elle n’ouvre pas car elle va semer le désordre avec ses membres qui ne sont pas disciplinés

Des Imbonerakure de Kirundo

Nous préférons que le sang soit versé. Nous n’allons rien lâcher. Peu importe le prix

Un jeunes du CNL montant la garde

Le gouverneur de la province, Alain Tribert Mutabazi a essayé de calmer le jeu en engageant une médiation. Sauf que la tension demeure. Les membres du CNDD-FDD ont par ailleurs demandé au Gouverneur de refuser l’accès au stade de Kirundo pour le meeting du CNL qui doit se tenir après l’ouverture de la permanence.