Kabezi : une trentaine de membres du CNL détenus

Kabezi : une trentaine de membres du CNL détenus

Depuis fin avril, au moins 30 membres du CNL ont été arrêtés. Ils sont originaires des zones de Mubone, Migera et Kabezi (commune de Kabezi, province de Bujumbura Ouest-Burundi). Ils ont été incarcérés à la prison de Mpimba. (SOS Médias Burundi)

Par crainte d’une » rébellion en gestation », le chef de la police locale a procédé à cette rafle. D’après des témoins, des agents du SNR (Service National des Renseignements) et des Imbonerakure ont prêté main forte.

D’après nos sources, des militants du CNL figuraient parmi les interpellés. Néanmoins, certains ont été libérés moyennant de l’argent.

Il s’agit de montages contre nos militants. Ceux qui n’avaient pas d’argent sur eux ont été écroué à Mpimba.

Un responsable du CNL

Clandestinité.

D’après lui, des militants dont le représentant communal ont été contraints de fuir leur ménage. « C’est l’administrateur communal en personne qui ordonne toutes ces arrestations », affirme-t-il.

Contacté, l’administrateur de Kabezi évoque le « démantèlement d’un réseau de malfaiteurs sur le point de passer à l’action ».

_______________________

Photo : centre de Kabezi sur la route Bujumbura-Rumonge

Previous Ruhororo : dix opposants arrêtés
Next Photo de la semaine : destruction des médias à Bujumbura, 5 ans déjà.