Nduta (Tanzanie) : des tracts menaçants dans le camp de réfugiés burundais


Nduta Réfugiés Tanzanie Burundi

Des tracts avec des menaces de mort ont circulé lundi dernier dans différents endroits du camp de Nduta. (SOS médias Burundi)

“Vous devez donner 10 ou 20 millions de FBU ; vous les remettrez zone 11 (…) Sinon, rentrez chez vous avant d’être tué », pouvait-on lire sur ces tracts découverts au village 9 de la zone 4 du camp.

Le document liste par ailleurs une vingtaine de réfugiés dits “riches et influents” et des responsables burundais du camp.

Des envoyés du pouvoir de Gitega derrière les tracts

« C’est encore une forme de menace ou d’intimidation proférée par des Burundais qui se font passer pour des réfugiés alors que ce sont des envoyés du pouvoir de Gitega”, réagissent des réfugiés. Et d’ajouter : « Nous ne sommes pas prêts de céder à ces intimidations”.

Les réfugiés se sont confiés aux autorités administratives et policières de la Tanzanie. « Personne n’est forcée de rentrer si ce n’est pas de son propre gré », ont-elles répondu.

Une campagne de tracts avait déjà eu lieu dans le camps de Nduta au début de ce mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *