Gishubi (Gitega) : un médecin de nationalité rwandaise interpellé puis relâché

Gishubi (Gitega) : un médecin de nationalité rwandaise interpellé puis relâché

Un Rwandais du nom de Régis Mfuranzima, environ 30 ans, Ophtalmologiste à la Clinique médicale Mukiza de Gishubi depuis le 11 juin a été arrêté lundi 24 juin. Il a été libéré hier sans qu’aucune explication sur son arrestation ne soit fournie. (SOS Médias Burundi)

Un travailleur de la Clinique médicale Mukiza de Gishubi (province de Gitega, Centre du pays), fait savoir que M. Mfuranzima a été interpellé lundi 24 juin dernier au niveau du marché central de Gishubi vers 14h alors qu’il rentrait à la maison après le travail.

« Le même jour, M. Mfuranzima a été transféré à bord d’une moto sous haute surveillance de deux policiers vers le cachot du SNR (Service National des Renseignements) à Gitega. Il a été interpellé parce qu’il est de nationalité rwandaise», soupçonne-t-il.

Bosco Nduwimana, responsable de la Clinique a à son tour été interpellé par le SNR mardi 25 juin alors qu’il rendait visite à son employé au cachot du SNR.

Un proche indique s’être rendu à son tour au cachot le lendemain de l’arrestation.

« Bosco Nduwimana et Régis Mfuranzima avaient été transférés au cachot du SNR à Bujumbura. Mardi 2 juillet on les a trouvés au cachot du SNR à Bujumbura », a-t-il indiqué, disant ignorer les mobiles de leur arrestation.

Le chef du SNR à Gishubi s’est refusé de tout commentaire. M. Mfuranzima et M. Nduwimana ont par la suite été relâchés ce vendredi 5 juillet.

Previous Nduta (Tanzanie) : le retour de plusieurs responsables du camp inquiète les réfugiés burundais
Next Gitaza (province de BUJUMBURA) : grogne des pêcheurs suite aux contributions forcées