Bukinanyana : des habitants s’inquiètent de la présence des groupes armés dans la Kibira

Bukinanyana : des habitants s’inquiètent de la présence des groupes armés dans la Kibira

Des habitants des zones Ndora et Bumba se disent inquiets de la présence des groupes armés parlant Kirundi qui sillonnent cette région. Ils demandent aux forces de l’ordre de multiplier les patrouilles dans la Kibira. (SOS Médias Burundi)

Des témoins se trouvant sur les collines Ruhembe et Nderama de la zone de Bumba, Bitare et Bihembe en zone de Ndora ( commune de Bukinanyana, province de Cibitoke, nord-ouest du pays) affirment avoir observé depuis un mois plusieurs hommes armés parlant Kirundi.

« C’est surtout pendant la nuit qu’ils se déplacent », indique un habitant.

«Un chef dans le commandement du 112 ème bataillon commando nous a tranquillisés. Il a fait savoir qu’il n’y a rien à craindre », indique un habitant.
« Nous ne savons pas encore leurs objectifs car même des jeunes Imbonerakure qui font partie des comités mixtes de sécurité ne sont pas autorisés à se rendre à l’endroit où campent ces ho mmes armés », confirment des habitants.

Des habitants qui ont parlé à nos reporters demandent tout de même des éclaircissements sur la présence de ces hommes armés non loin de la réserve naturelle de Kibira. L’administration communale n’a pas voulu commenter sur les dires de la population.

Previous L’ACPDH dénonce la mesure de renvoi de l’école de 11 filles
Next Bubanza : le commissaire provincial de la police accusé d'avoir tué deux présumés voleurs