Lac Tanganyika : des pêcheurs burundais agressés et « taxés » dans les eaux congolaises

Lac Tanganyika : des pêcheurs burundais agressés et « taxés » dans les eaux congolaises

Plusieurs pêcheurs burundais préfèrent travailler dans les eaux du lac Tanganyika, côté RDC. Mais ils se plaignent d’être dépouillés par des hommes armés. (SOS Médias Burundi)

Il y a une centaine de pêcheurs burundais sur les rives du lac Tanganyika, côté RDC face à Lusenda (territoire de Fizi). Ils préfèrent aller jeter leurs filets dans les eaux congolaises du fait de l’absence de restriction sur le type de filets utilisés. Cependant, ils doivent faire face à des actes de banditisme.

Ils surgissent armés. Nous sommes dépouillés de tous nos biens : téléphones portables, carburant, moteurs, machines de pêche, tout !

Un pêcheur

Autre difficulté rencontrée pour ces pêcheurs, le prélèvement de taxes et impôts divers.

Nous sommes contraints de verser de l’argent aux services congolais, de l’immigration et celui de l’environnement. Et ça peut aller jusqu’à 40 000 Frs congolais. C’est comme ça, sans explication.

Un autre pécheur

« Ce n’est pas tout, il y a des quantités énormes de poissons que nous sommes tenus d’offrir aux militaires de la marine congolaise”, se lamentent-ils

En réaction, les services de l’immigration soulignent qu’ils ne « malmènent aucunement » les activités de pêche. Ils ajoutent que les Burundais doivent payer pour séjourner dans les eaux de la RDC.

Previous Gihogazi (Karusi) : la collecte d'argent pour les élections se poursuit malgré l'annonce du Président
Next Gitega : plus de 6700 détenus de trop dans les prisons burundaises