Mushasha (Gitega) : Le centre Rumuri, en charge des enfants malvoyants  confronté à d’énormes difficultés

Mushasha (Gitega) : Le centre Rumuri, en charge des enfants malvoyants confronté à d’énormes difficultés

La directrice de cet établissement déplore le départ de l’ONG Handicap International qui appuyait en matière de formation et plaidoirie en faveur du centre. Livré à lui-même, le centre Rumuri fait face à plusieurs difficultés notamment liées à l’alimentation. (SOS Médias Burundi)

Les défis auxquels fait face le centre de Gitega pour enfants malvoyants sont notamment liés à l’alimentation et à la prise en charge des enfants.

« Nous n’arrivons plus à avoir de nourriture suffisante pour les enfants admis au centre. Même le PAM qui appuyait s’est retiré.

À cela s’ajoute l’insuffisance du matériel scolaire spécialisé, le difficile accès aux soins de santé parce que sur 60 enfants internes, 35 sont des indigents, » fait savoir révérende sœur Aline KARERWA, directrice du centre Rumuri.

Elle fait appel aux bienfaiteurs de venir en aide à ces enfants. Elle exhorte le gouvernement, de payer au moins les salaires des enseignants.

Le centre des aveugles de Mushasha appelé aussi centre d’éducation spécialisé pour déficients visuels compte six classes, de la 1 ère à la 6 ème année primaire. Il dispense le programme du gouvernement en plus des cours comme développement de sens et de mobilité. Le centre a vu le jour le 5 Août 1991 sur Initiative de l’archevêque de GITEGA, feu Monseigneur Joachim RUHUNA .

Signalons que 3 enfants aveugles ont reçu des certificats de fin d’études des humanités générales, section sciences sociales samedi 21 septembre 2019 au Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega ( ex CND ), établissement pilote d’éducation inclusive .

Previous PHOTO DE LA SEMAINE - Bruxelles (Belgique) : des Burundais demandent à la Tanzanie de ne pas refouler leurs compatriotes
Next Muyinga : les comités mixtes de sécurité favorisent la fraude