Cibitoke : Cinq personnes tabassées par des démobilisés

Cibitoke : Cinq personnes tabassées par des démobilisés

Cinq personnes ont été tabassées dimanche 29 Septembre par des ex combattants du CNDD FDD. Ces derniers étaient dans un défilé de démonstration de force au chef-lieu de la commune de Rugombo, en province de Cibitoke, au nord-ouest du pays. La population s’inquiète de ces bavures impunies. Le responsable du Cndd-Fdd promet des enquêtes. (SOS Médias Burundi)

Dimanche dernier, des démobilisés de toutes les communes de la province de Cibitoke s’étaient rencontrés au chef-lieu de la commune de Rugombo. Ils s’en sont pris à cinq personnes qui étaient dans la masse qui assistait à la cérémonie.

Les deux sont parmi les personnes qui ont été tabassées par les Imbonerakure

Selon des proches, une des personnes battues est dans une situation critique. Elle reçoit des soins intensifs. «On voulait montrer notre force pour que les opposants soient intimidés, » a expliqué avec fierté un jeune démobilisé en tenue militaire.

Deux des personnes grièvement blessées rencontrées dans une structure sanitaire précisent qu’elles étaient au bord de la route quand elles ont été agressées.

La population s’inquiète de ces cas de bavures : «Je dois quitter notre pays et revenir après les élections prochaines, » dit avec inquiétude, un  habitant du chef-lieu de la province de Cibitoke.

Le responsable du parti CNDD-FDD réfute ces allégations. Toutefois,  Albert Nsekambabaye promet des enquêtes. Il affirme que s’il est établi que  ces démobilisés, dont la plupart sont membres de la ligue des jeunes Imbonerakure  sont coupables, ils seront sanctionnés comme des fauteurs de troubles.

Previous Bururi et Rumonge (CEPI) : Des membres des partis de l’opposition évincés des CEPI
Next Rumonge : Une sixième permanence du CNL démolie