Bujumbura : Un haut cadre du ministère de la culture introuvable

Bujumbura : Un haut cadre du ministère de la culture introuvable

Jean Marie Vianney Rugerinyange, ancien directeur général de la culture est introuvable depuis dimanche dernier. Sa famille se dit inquiète pour sa sécurité.(SOS Médias Burundi)

M. Rugerinyange a été vu pour la dernière fois dimanche 29 septembre par un employé de maison. C’était le matin. Ce jour-là, trois personnes à bord d’un véhicule lui ont rendu visite. Il s’agissait de deux hommes et une femme. L’employé dit ne pas les avoir reconnus.

« Quand ils sont arrivés, mon patron m’a dit de lui préparer du thé au gingembre. Comme il n’y avait pas de citron dans la maison, je suis parti en acheter à la boutique. À mon retour, il n’y avait personne dans la maison. Toutes les portes étaient fermées et le véhicule de mon patron était garé devant la maison. Je croyais qu’il allait revenir », témoigne l’employé.

Jean Marie Vianney Rugerinyange n’est pas rentré le dimanche. Ne voyant pas son patron revenir deux jours plus tard, l’employé a demandé aux proches s’ils savaient où se trouvaient M. Rugerinyange. Quand ils ont essayé de le joindre, ses téléphones portables étaient éteints.

Son épouse et ses enfants vivent à l’étranger. Son épouse indique l’avoir eu pour la dernière fois dimanche dans l’après-midi. «Je lui ai envoyé un message sur WhatsApp et j’ai vu qu’il l’a lu. C’était exactement à 13h 6 »,  raconte son épouse. Elle a appris sa disparition  mardi soir. Les proches de Rugerinyange disent craindre pour sa sécurité. Ils demandent aux forces de l’ordre de faire des enquêtes afin de le retrouver

Previous Ngagara (Bujumbura) : Un cadavre d’un jeune homme retrouvé dans le quartier 7 près de son domicile
Next Muyinga : Une représentante du CNL écartée de la présidence de la CEPI.